Les noëls chantés

(1er décembre 2017)

Dans le numéro de LIRE de décembre, Gérard Oberlé met à profit sa chronique pour nous faire découvrir les noëls chantés et La Grande Bible des noëls tant vieux que nouveaux, un recueil de cantiques et chansons du XVIIIe siècle.
« Au Moyen Âge, le bon peuple criait Noël en signe d’allégresse à n’importe quel moment de l’année, pour saluer un heureux événement, visite du roi, naissance princière, baptême, victoire… »
Ci-dessous, l’illustration réalisée fait écho au passage suivant : « (…) ces cantiques fonctionnaient sur un système musical parodique et se chantaient sur des airs populaires on ne peut plus séculiers. Expression spontanée de la joie, des peines, des revendications et des gaillardises plébéiennes… »

Réjouissons-nous !

LIRE, décembre 2018.

La faucille et la clef de douze

3 novembre 2017

Illustration de la chronique de Sylvain Tesson. LIRE, novembre 2017.
« La faucille et la clef de douze »


«La société digitale ignorait ce mot d’Anaxagore cité par Crawford : ‘c’est parce qu’il a des mains que l’homme est le plus intelligent des animaux’.»