Presse

Un charnier au cœur de Paris

« Jusqu’en 2018, le Centre du don des corps de l’université Paris-Descartes a accueilli des milliers de dépouilles dans des conditions indignes. »
Par respect pour les défunts et pour leurs familles, L’Express a décidé de ne pas publier les photos prises au 5e étage des locaux de la faculté René-Descartes.

L’Express m’a demandé de réaliser les illustrations qui accompagnent cet article. Dès les premières recherches, le traité « croquis rapide » que l’on me demande ne fonctionne pas. Trop légers, presque charmants, les crayonnés possèdent une force de séduction mal venue pour ce sujet. Je propose un aspect plus « laborieux », plus pénible, au feutre, avec de rares touches de couleur. Les dessins ne sont pas maquettés directement dans la page. Il y a le petit carnet, d’abord, qui fait écho à la demande initiale de l’esprit croquis. Ensuite, je réalise les photos du carnet sous une lumière crue, sur un fond blanc uni. Ces prises de vue dépouillées complètent l’impression de sévérité et de sobriété.

Neuf illustrations pour L’Express n°3569, 27 novembre 2019