STÉPHANE HUMBERT-BASSET

ILLUSTRATION

L'illustration offre un terrain de jeu qui permet de multiplier les styles, de changer d'identité. Aller à la rencontre d'un auteur, c'est oublier ses propres réflexes et les indésirables recettes que l'on pourrait appliquer à l'infini.

Stéphane Humbert-Basset est peintre, illustrateur pour la presse magazine et l'édition (livres de voyages, guides et ouvrage jeunesse) en France et à l'étranger. Il réalise également des timbres pour La Poste. En parallèle, il poursuit la gravure et l'écriture. Stéphane est diplômé des Beaux-Arts de Saint-Étienne et vit à Paris.

Illustration gives the opportunity to question and renew my way of working. It also urges me to look at things in a new light, to metamorphose and to play with styles and art genres. Is there a better way to abandon old habits ?

Stéphane Humbert-Basset lives and works in Paris. His artwork has been seen in many french magazines in France and abroad, in youth books, travel books and guides. He also creates stamps for La Poste. Parallel to his work as an illustrator, he keeps painting, engraving, and recently completed a first novel. Stéphane is gratuated from the Saint-Etienne School of Beaux-Arts.

Merci pour leur confiance... PRESSE : Lire, L'Express, L’Express Styles, Les Cahiers de Science & Vie, Beaux-Arts Magazine, Le Point, Challenges, Le Parisien, Historia, Jazzman, Guerres et Histoire, Senso, Têtu, Harper’s magazine, Internazionale; Science & Avenir, Long Cours... ÉDITION : Hachette, Milan Jeunesse, Larousse, L’Opportun, les Éditions du Chêne... ET La Poste (Phil@poste), Bibliothèque Nationale de France, BNP Paribas, AFDIAG, Kocher, Eco-Emballages, Tapages & Nocturne, TF1 Vidéo, Pierre Hermé Paris et Japon...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Chroniques littéraires

Depuis 2008, les chroniques de Gérard Oberlé, de Tristan Savin et de Sylvain Tesson publiée dans LIRE sont un magnifique terrain de jeu.
Je convoque sans mesure tous les genres, tous les styles et toutes les techniques.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Harper's Magazine

Happyland (J. Robert Lennon), Beltway Bacchanal (couverture), Moby Duck (Donovan Hohn), Aretha Franklin, Admiral (J.T. Boyle), José Saramago (portrait).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ceux qui

 

Du murmure paisible de la confidence à la présence ostentatoire des formats, ces portraits parlent à voix basse de la monumentalité et de l’intime, de la propension de chaque homme à être à la fois passant anonyme et figure historique.
Dix-sept portraits, 100x100, acrylique sur toile.

Enregistrer

Gravure

Une trêve est davantage qu'un répit ou qu'une pause. Elle se caractérise par les batailles entre lesquelles elle se situe. Ces gravures à la manière noire résultent de violences préalables autant qu'elles les annoncent. Elles sont un silence temporaire entre l'archaïsme de leur apparence et la tension pressentie.
Les "Pensées pour moi-même" (170-180 ap. J.-C.) de Marc Aurèle offrent à ces gravures un écho aussi inattendu qu'évident. Elles forment un ensemble de réflexions sur l'action, le pouvoir, la violence et sur le monde qui nous entoure.
"Trêve" est également le titre d'un ouvrage regroupant treize petites gravures en marge des Pensées pour moi-même, reproduites au format original. Cent exemplaires hors commerce, signés et numérotés de 1 à 100. Manière noire, pointe sèche et monotype.

A truce ("trêve" in french) is more than a just a respite or a break. Its main feature is to be preceded and followed by battles. Those mezzotints are the result of prior violences – as well as they augur them. They are a temporary silence between their own archaic appearance and an underlying tension. In an unexpected and finally obvious way, those mezzotints are backed by «The Meditations » (170-180 AD). Marcus Aurelius’s reflections on action, power, violence and on the world around us, are written in dry, simple and crisp style. “Trêve” is also a book featuring in their original size thirteen small mezzontints on the fringes of “Meditations”. Limited to 100 signed and numbered copies - out of circulation. Mezzotint, drypoint and monotype.

Mari Bárbola (María Bárbara Asquín) - Gravure, 15 × 20 cm

Enregistrer

Enregistrer

Création philatélique

En vingt ans

Pour dépeindre ces vingt dernières années avec une certaine fidélité, il était nécessaire de suggérer le mouvement et la diversité des influences. Délaissant toute classification usuelle qui aurait affaibli la spontanéité du geste, j’ai préféré vagabonder et bavarder sans crainte des digressions.

Ce désordre, que l’on dit propice à la création, ne se confond pas avec la désinvolture. À l’instar de la liberté, il exige de la constance, de la détermination… et un peu d’audace.

Rien n’est plus révélateur que le désordre : c’est le meilleur moyen d’être sincère.

EN VINGT ANS, 145 pages, 100 exemplaires, hors commerce.

En voir davantage...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le blog et les publications récentes

Mise en couleur

A partir des deux dessins au feutre réalisés cet été (voir ici), une seule illustration et une mise en couleur. […]

Rendez-vous à Rouen

Une paire d’amis à moi, Hélène et Éric, organise chaque année, en septembre, un « Petit événement bucolique ». Ils invitent des […]

La rentrée littéraire.

Pour son dernier numéro d’août (et premier de septembre) 2017, L’Express ouvre un dossier sur les premiers romans de la […]

Voir tout