EN VINGT ANS

EN VINGT ANS – 1996/2016

Pour dépeindre ces vingt dernières années avec une certaine fidélité, il était nécessaire de suggérer le mouvement et la diversité des influences. Délaissant toute classification usuelle qui aurait affaibli la spontanéité du geste, j’ai préféré vagabonder et bavarder sans crainte des digressions. Ce désordre, que l’on dit propice à la création, ne se confond pas avec la désinvolture. A l’instar de la liberté, il exige de la constance, de la détermination… et un peu d’audace. Rien n’est plus révélateur que le désordre : c’est le meilleur moyen d’être sincère.

To depict the last twenty years with accuracy, it was worth highlighting the movement and diversity of influences. Leaving aside any usual classification that would have weakened spontaneity, I rather wandered and chatted without fear of digressions. This so-called creative disorder is not to be confused with casualness. Like freedom, it requires constancy, determination… and a little boldness. Nothing is more revealing than disorder: it’s the best way to be sincere.

145 pages, 100 exemplaires, hors commerce. Textes, illustrations, maquette SHB.
(catalogue.bnf.fr)

Désormais, feuilletez EN VINGT ANS dans une version très légèrement simplifiée.
Pour cela, cliquez sur le bouton plein écran et… bonne lecture


Capharnaüm vitae
Entre la conviction d’être l’unique capitaine de nos vies et la tentation de nous en remettre au seul destin, entre volontarisme et fatalisme, nos choix et notre sort sont un patchwork fluctuant d’humeurs, de circonstances, d’influences et d’impulsions.

Ce simple constat peut inviter à reconsidérer la manière de nous présenter. Pourquoi ne pas évoquer la multiplicité de ce qui nous compose, même de façon spontanée et incomplète, au risque de sembler confus, plutôt que d’entretenir l’illusion d’un parcours linéaire ou d’une personnalité monolithique ?

Capharnaüm vitae
Between the conviction of being the sole captain of our lives and the temptation to rely on fate, between voluntarism and fatalism, our choices and our destiny are a fluctuating patchwork made of moods, circumstances, influences and impulses.

This simple statement may invite us to reconsider the way we present ourselves. Why not to evoke the multiplicity of what we are composed of, even spontaneously and incompletely, at the risk of appearing confused, rather than perpetuating the illusion of a linear path or monolithic personhood?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer