GraphismePresse

La nébuleuse au cœur du scandale


L’affaire Ghosn débarque sur mon bureau, et c’est l’Express qui me confie la tâche.
Le brief : rendre attrayant et compréhensible une arborescence labyrinthique.
Quand je raccroche le téléphone, je sais que la nuit sera longue. Il va falloir la jouer fine.

Sociétés implantées dans le monde entier, structures opaques, auxquelles s’ajoutent quatre domiciles à Rio, Amsterdam, Paris ou Beyrouth… et cinq personnages. Que du beau linge !

Pour l’Express, 6 février 2019